Missionnaires

Clarétains

Cameroun

Samedi, 5 septembre Vert

Antienne d'ouverture Ps 85, 3. 5

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que je supplie tout le jour, toi, tu es bon, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent.

Prière d'ouverture

Dieu puissant, de qui vient tout don parfait enracine en nos cours l'amour de ton nom. Resserre nos liens avec toi, pour développer ce qui est bon en nous, veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que tu as fait grandir. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Col 1, 21-23

Frères, vous étiez jadis étrangers à Dieu, vous étiez même ses ennemis, avec cette mentalité qui vous poussait à faire le mal. Et voilà que, maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui, grâce au corps humain du Christ et par sa mort, pour vous introduire en sa présence, saints, irréprochables et inattaquables. Mais il faut que, par la foi, vous teniez, solides et fermes ; ne vous laissez pas détourner de l'espérance que vous avez reçue en écoutant l'Évangile proclamé à toute créature sous le ciel, Évangile dont moi, Paul, je suis devenu ministre.

Psaume : 53, 3-4, 6.8

R/ Oui, le Seigneur est mon appui.

Par ton nom, Dieu, sauve-moi,
par ta puissance rends-moi justice ;
Dieu, entends ma prière,
écoute les paroles de ma bouche.

Mais voici que Dieu vient à mon aide,
le Seigneur est mon appui entre tous.
De grand cœur, je t'offrirai le sacrifice,
je rendrai grâce à ton nom, car il est bon !

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Tu es le chemin, la vérité et la vie, Jésus, Fils de Dieu. Celui qui croit en toi a reconnu le Père. Alléluia. (cf. Jn 14, 6.9)

Evangile : Lc 6, 1-5

Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs de blé ; ses disciples arrachaient et mangeaient des épis, après les avoir froissés dans leurs mains. Des pharisiens lui dirent : « Pourquoi faites-vous ce qui n'est pas permis le jour du sabbat ? » Jésus leur répondit : « N'avez-vous pas lu ce que fit David un jour qu'il eut faim, lui et ses compagnons ? Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l'offrande, en mangea, et en donna à ses compagnons, alors que les prêtres seuls ont la permission d'en manger. » Jésus leur disait encore : « Le Fils de l'homme est maître du sabbat. »

Prière sur les offrandes

Que l'offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut. Que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus.

Antienne de communion Ps 30, 20

Qu'elle est grande, Seigneur, ta bonté envers ceux qui t'adorent!

Prière après la communion

Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : Que cette nourriture fortifie l'amour en nos cours, et nous incite à te servir dans nos frères. Par Jésus.

MEDITATION

Le sabbat était un grand jour pour les juifs. Ils y avaient établi une liste de travaux interdits. Jésus fustige à nouveau les pharisiens sur leur application de la loi. Quand les normes perdent leur sens elles deviennent injustes et, quand on les applique sans mettre en avant le bien de l’homme, elles deviennent perverses. La discussion sur le sabbat vaut pour n’importe quelle autre loi morale, et même matrimoniale. Le chrétien doit interpréter prudemment la législation divine ou humaine et agir en conséquence.

 

Vendredi, 4 septembre Vert

Antienne d'ouverture Ps 85, 3. 5

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que je supplie tout le jour, toi, tu es bon, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent.

Prière d'ouverture

Dieu puissant, de qui vient tout don parfait enracine en nos cours l'amour de ton nom. Resserre nos liens avec toi, pour développer ce qui est bon en nous, veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que tu as fait grandir. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Col 1, 15-20

Le Christ est l'image du Dieu invisible, le premier-né par rapport à toute créature, car c'est en lui que tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les êtres visibles et les puissances invisibles : tout est créé par lui et pour lui. Il est avant tous les êtres, et tout subsiste en lui. Il est aussi la tête du corps, c'est-à-dire de l'Église. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, puisqu'il devait avoir en tout la primauté. Car Dieu a voulu que dans le Christ toute chose ait son accomplissement total. Il a voulu tout réconcilier par lui et pour lui, sur la terre et dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.

Psaume : 99, 1-2, 3, 4, 5

R/ Allez vers le Seigneur parmi les chants d'allégresse.

Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l'allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d'âge en âge.

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Soyons dans la joie pour l'Alliance nouvelle : heureux les invités aux noces de l'Agneau ! Alléluia. (cf. Ap 19, 7-9)

Evangile : Lc 5, 33-39

On disait un jour à Jésus : « Les disciples de Jean jeûnent souvent et font des prières ; de même ceux des pharisiens. Au contraire, tes disciples mangent et boivent ! » Jésus leur dit : « Est-ce que vous pouvez faire jeûner les invités de la noce, pendant que l'Époux est avec eux ? Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé : ces jours-là, ils jeûneront. » Et il dit pour eux une parabole : « Personne ne déchire un morceau à un vêtement neuf pour le coudre sur un vieux vêtement. Autrement, on aura déchiré le neuf, et le morceau ajouté, qui vient du neuf, ne s'accordera pas avec le vieux. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fera éclater les outres, il se répandra et les outres seront perdues. Mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. Jamais celui qui a bu du vieux ne désire du nouveau. Car il dit : 'C'est le vieux qui est bon.' »

Prière sur les offrandes

Que l'offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut. Que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus.

Antienne de communion Ps 30, 20

Qu'elle est grande, Seigneur, ta bonté envers ceux qui t'adorent!

Prière après la communion

Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : Que cette nourriture fortifie l'amour en nos cours, et nous incite à te servir dans nos frères. Par Jésus.

MEDITATION

Pourquoi il nous est si difficile d’être libre ? Peut-être ne sentons nous pas en nous la joie d’être aimés de Dieu comme ses fils ; Peut-être nourrissons-nous encore cette peur de Dieu ! La tentation de retourner au passé est un fruit de la peur du futur. Naître à nouveau nous met à nu, mais nous installe dans les mains de Dieu. Un Dieu qui connait notre petitesse et les potentialités présentes en chacun de nous.

 

Mercredi, 2 septembre Vert

Antienne d'ouverture Ps 85, 3. 5

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que je supplie tout le jour, toi, tu es bon, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent.

Prière d'ouverture

Dieu puissant, de qui vient tout don parfait enracine en nos cours l'amour de ton nom. Resserre nos liens avec toi, pour développer ce qui est bon en nous, veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que tu as fait grandir. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Col 1, 1-8

Moi, Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, avec Timothée notre frère, je m'adresse à vous, frères dans le Christ qui êtes à Colosses, membres fidèles du peuple saint : que Dieu notre Père vous donne la grâce et la paix. Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout instant. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l'amour que vous avez pour tous les fidèles dans l'espérance de ce qui vous attend au ciel ; vous en avez déjà reçu l'annonce par la parole de vérité, la Bonne Nouvelle qui est parvenue jusqu'à vous. Elle qui porte du fruit et progresse dans le monde entier, elle le fait de même chez vous, depuis le jour où vous avez reçu l'annonce et la connaissance de la grâce de Dieu, dans toute sa vérité, par l'enseignement d'Épaphras. Lui, notre compagnon bien-aimé, qui nous représente fidèlement comme ministre du Christ, il nous a décrit l'amour que vous vivez dans l'Esprit Saint.

Psaume : 51, 10, 11

R/ J'espère en ta miséricorde, éternellement.

Pour moi, comme un bel olivier
dans la maison de Dieu,
je compte sur la fidélité de mon Dieu,
sans fin, à jamais !

Sans fin, je veux te rendre grâce,
car tu as agi.
J'espère en ton nom devant ceux qui t'aiment :
oui, il est bon !

Acclamation : Alléluia. Alléluia. La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres : le Seigneur a visité son peuple. Alléluia. (cf. Lc 4, 18 ; 1, 68)

Evangile : Lc 4, 38-44

En quittant la synagogue, Jésus entra chez Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on implora Jésus en sa faveur. Il se pencha sur elle, interpella vivement la fièvre, et celle-ci quitta la malade. À l'instant même, elle se leva, et elle les servait. Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des infirmes atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait. Des esprits mauvais sortaient de beaucoup d'entre eux en criant : « Tu es le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les interpellait vivement et leur interdisait de parler parce qu'ils savaient, eux, qu'il était le Messie. Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu'à lui, et elles le retenaient pour l'empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Il faut que j'aille aussi dans les autres villes pour leur annoncer la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. » Et il se rendait dans les synagogues de Judée pour y proclamer la Bonne Nouvelle.

Prière sur les offrandes

Que l'offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut. Que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus.

Antienne de communion Ps 30, 20

Qu'elle est grande, Seigneur, ta bonté envers ceux qui t'adorent!

Prière après la communion

Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : Que cette nourriture fortifie l'amour en nos cours, et nous incite à te servir dans nos frères. Par Jésus.

MEDITATION

Les miracles ne procurent pas la foi, c’est la foi qui produit des miracles. Les miracles de Jésus prouvent que la foi en Dieu produit paix et bienêtre. Ces miracles ne changèrent pas l’histoire, ni l’oppression que vivait le peuple juif. Ils nous rappellent que la foi nous donne la capacité de soigner les maladies du corps, mais aussi celles de l’âme. Le miracle a lieu si nous avons la foi. Aider ceux qui sont proches de nous va du sens commun de la vie. Si je n’aide pas mon prochain, comment pourrai-je aider quelqu’un que je ne connais pas ?  

 

Jeudi, 3 septembre - : Saint Grégoire le Grand blanc

Antienne d'ouverture Ps 85, 3. 5

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que je supplie tout le jour, toi, tu es bon, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent.

Prière d'ouverture

Dieu puissant, de qui vient tout don parfait enracine en nos cours l'amour de ton nom. Resserre nos liens avec toi, pour développer ce qui est bon en nous, veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que tu as fait grandir. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Col 1, 9-14

Frères, depuis le jour où nous avons entendu parler de votre vie dans le Christ, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la vraie connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de toujours lui plaire ; par tout ce que vous ferez de bien, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu. Vous serez puissamment fortifiés par la puissance de sa gloire, qui vous donnera la persévérance et la patience. Avec joie, vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d'avoir part, dans la lumière, à l'héritage du peuple saint. Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres, il nous a fait entrer dans le royaume de son Fils bien-aimé, par qui nous sommes rachetés et par qui nos péchés sont pardonnés.

Psaume : 97, 2-3ab, 3cd-4, 5-6

R/ Le Seigneur a fait connaître son salut.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;

Il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d'Israël.


La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.

Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez.

Jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !

Acclamation : Alléluia. Alléluia. La voix du Seigneur appelle : « Venez, suivez-moi, je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. » Alléluia. (cf. Mt 4, 19)

Evangile : Lc 5, 1-11

Un jour, Jésus se trouvait sur le bord du lac de Génésareth ; la foule se pressait autour de lui pour écouter la parole de Dieu. Il vit deux barques amarrées au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques, qui appartenait à Simon, et lui demanda de s'éloigner un peu du rivage. Puis il s'assit et, de la barque, il enseignait la foule. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ton ordre, je vais jeter les filets. » Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient. Ils firent signe à leurs compagnons de l'autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu'elles enfonçaient.  À cette vue, Simon-Pierre tomba aux pieds de Jésus, en disant : « Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur. » L'effroi, en effet, l'avait saisi, lui et ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu'ils avaient prise ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, ses compagnons. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

Prière sur les offrandes

Que l'offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut. Que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus.

Antienne de communion Ps 30, 20

Qu'elle est grande, Seigneur, ta bonté envers ceux qui t'adorent!

Prière après la communion

Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : Que cette nourriture fortifie l'amour en nos cours, et nous incite à te servir dans nos frères. Par Jésus.

MEDITATION

Pierre, André, Jacques et Jean décidèrent de suivre Jésus, laissant là tout ce qu’ils avaient en main. Aujourd’hui beaucoup d’entre nous rentrons dans nos activités ordinaires bien qu’infructueuses. Il serait bon de nous arrêter un moment et de sentir la présence miraculeuse du Seigneur dans nos vies, cette force qui nous a toujours poussés à recommencer à nouveau. Nous semblons être fatigués mais nous continuons, et quelque chose en nous nous assure que ce que nous faisons donnera son fruit.

 

Mardi, 1 septembre Vert

Antienne d'ouverture Ps 85, 3. 5

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que je supplie tout le jour, toi, tu es bon, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent.

Prière d'ouverture

Dieu puissant, de qui vient tout don parfait enracine en nos cours l'amour de ton nom. Resserre nos liens avec toi, pour développer ce qui est bon en nous, veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que tu as fait grandir. Par Jésus Christ.

1ère lecture : 1Th 5, 1-6.9-11

Frères, au sujet de la venue du Seigneur, il n'est pas nécessaire qu'on vous parle de délais ou de dates. Vous savez très bien que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : « Quelle paix ! Quelle tranquillité ! », C’est alors que, tout à coup, la catastrophe s'abattra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapper. Mais vous, frères, comme vous n'êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n'appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres. Car Dieu ne nous a pas destinés à sa colère ; il nous a destinés à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lui, que nous soyons encore éveillés ou déjà endormis dans la mort. Ainsi, réconfortez-vous les uns les autres et travaillez à vous construire mutuellement comme vous le faites déjà.

Psaume : 26, 1, 4, 13-14

R/ Je verrai la bonté de Dieu sur la terre des vivants.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J'ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m'attacher à son temple.

J'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Un grand prophète s'est levé parmi nous : Dieu a visité son peuple. Alléluia. (Lc 7, 16)

Evangile : Lc 4, 31-37

Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement parce que sa parole était pleine d'autorité. Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par un esprit démoniaque, qui se mit à crier d'une voix forte : « Ah ! Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu ! » Jésus l'interpella vivement : « Silence ! Sors de cet homme ! » Alors le démon le jeta par terre devant tout le monde et sortit de lui sans lui faire aucun mal. Tous furent effrayés, et ils se disaient entre eux : « Quelle est cette parole ? Car il commande avec autorité et puissance aux esprits mauvais, et ils sortent ! » Et la réputation de Jésus se propagea dans toute la région.

Prière sur les offrandes

Que l'offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut. Que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus.

Antienne de communion Ps 30, 20

Qu'elle est grande, Seigneur, ta bonté envers ceux qui t'adorent!

Prière après la communion

Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : Que cette nourriture fortifie l'amour en nos cours, et nous incite à te servir dans nos frères. Par Jésus.

MEDITATION

Les esprits malsains de ce monde connaissent le bien autant qu’ils reconnaissent Jésus dans l’évangile. Nous nous débarrasserons d’eux si et seulement si nous arrivons à les distinguer dans notre vie. Les péchés capitaux sont des indicateurs de ces esprits malins. Nous agissons égoïstement quand nous souhaitons être généreux, nous voulons la paix et sans le savoir, nous nous discutons et nous fâchons pour des balivernes, nous voulons nous confier à la providence divine et nous nous sentons dominés par les biens matériels. Jésus nous envoie libérer le monde de ces maux.