Missionnaires

Clarétains

Cameroun

Samedi,09 décembre violet/blanc

Sainte Léocadie, Vierge et Martyre

Sommée de renier sa foi, elle refusa de s’exécuter. Elle fut en guise de représailles bastonnée publiquement, humiliée avant d’être tuée.

Antienne d'ouverture Ps 79, 4-2

Viens, Seigneur, montre-nous ton visage, et nous serons sauves.

Prière d'ouverture

Dieu qui as envoyé ton Fils unique dans ce monde pour libérer l'homme de son péché, accorde à ceux qui t'appellent du fond du cœur d'être vraiment libres pour t'aimer. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : Is 30, 19…26

Peuple de Sion, toi qui habites Jérusalem, jamais plus tu ne pleureras. Quand tu crieras, le Seigneur se penchera vers toi. Dès qu'il t'aura entendu, il te répondra.  Dans l'angoisse, le Seigneur te donnera du pain, et de l'eau dans la détresse. Celui qui t'instruit ne se dérobera plus et tes yeux le verront. Quand tu devras aller ou à droite ou à gauche, tes oreilles entendront celui qui te dira : « Voici le chemin, prends-le ! » Le Seigneur te donnera la pluie pour la semence que tu auras jetée en terre, et le pain que produira la terre sera riche et nourrissant. Ton bétail ira paître, ce jour-là, sur de vastes pâturages. Les bœufs et les ânes qui travaillent dans les champs mangeront un fourrage salé, étalé avec la fourche. Sur toutes les montagnes et sur toutes les hauteurs couleront des ruisseaux. Au jour du grand massacre, quand tomberont les tours de défense, la lune brillera comme le soleil, le soleil brillera sept fois plus, - autant qu'en une semaine entière -, le jour où le Seigneur pansera la blessure de son peuple et guérira ses meurtrissures.

Psaume : 146, 1-2, 3-4, 5-6

R/ Heureux qui espère le Seigneur !

Il est bon de fêter notre Dieu,
il est beau de chanter sa louange !
Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
il rassemble les déportés d'Israël.

Il guérit les cœurs brisés
et soigne leurs blessures.

Il compte le nombre des étoiles,
il donne à chacune un nom.

Il est grand, il est fort, notre Maître :
nul n'a mesuré son intelligence.

Le Seigneur élève les humbles
et rabaisse jusqu'à terre les impies.

Acclamation :Alléluia. Alléluia. Le Seigneur est notre juge, notre chef et notre roi : c'est lui qui nous sauvera. Alléluia.

 

Evangile : Mt 9, 35-38 ; 10, 1.6-8

Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.  Voyant les foules, il eut pitié d'elles parce qu'elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. » 
Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d'expulser les esprits mauvais et de guérir toute maladie et toute infirmité. Il leur dit : « Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »

Prière sur les offrandes

Permets, Seigneur, que le sacrifice de nos eucharisties te soit toujours offert dans ton Église, Pour accomplir le sacrement que tu nous as donné et pour réaliser la merveille de notre salut. Par Jésus.

Antienne de communion : Ap 22, 12

Voici que je viens sans tarder, dit le Seigneur, et j’apporte avec moi le salaire que je vais donner a chacun selon ce qu’il aura.

Prière après la communion

Seigneur notre Dieu, nous attendons de ta miséricorde Que cette nourriture prise à ton autel nous empêche de céder à nos penchants mauvais et nous prépare aux fêtes qui approchent. Par Jésus.

. MEDITATION : Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement !

La vie est un don dont personne ne peut s’en approprier. De même, tout ce que l’homme peut être, avoir oudevenir. Le don a ceci de particulier qu’il est gratuit. On peut certes se battre et on doit le faire (car rien n’est acquis d’avance pour l’homme), fournir des efforts pour atteindre certains objectifs, et lorsqu’on y parvient, en célébrer fièrement les résultats obtenus. Mais,  l’on ne doit pas oublier que la capacité, la force, l’énergie, que l’on y met sont des dons gratuits de Dieu; même les résultats qui en découlent le sontaussi. C’est pourquoi nous devons partager ces dons ou leurs fruits avec ceux dont Jésus a pitié, qui n’ont pas les mêmes capacités que nous, et qui peinent sans parvenir à leur fins. Toutefois, la tentation est souvent trop grande de considérer ce que nous sommes comme le pur fruit de notre seul effort personnel. Une telle attitude n’est pas digne de celui qui se réclame de Jésus. Qu’avons-nous que nous n’ayons reçu ?

Vendredi, 8 décembre : Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie.blanc

Dès le premier instant de sa vie, Marie a été préservée de tout péché par une grâce spéciale venant de la mort de son Fils. La conception immaculée de Marie est donc fondée sur sa maternité divine.  Comme en son Assomption, Marie est, en son immaculée conception, l’image anticipée de l’Eglise que Dieu a voulue « sans tache, ni ride, mais sainte et immaculée ».

 

Antienne d’ouverture

Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a enveloppée du manteau de l’innocence, et m’a fait revêtir les vêtements du salut, comme une épouse parée de ses bijoux.

Prière d’ouverture

Seigneur, tu as préparé à ton Fils une demeure digne de lui par la conception immaculée de la Vierge ; Puisque tu l’as préservée de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de ton Fils, accorde-nous, à l’intercession de cette Mère très pure, de parvenir jusqu’à toi, purifiés, nous aussi, de tout mal. Par Jésus Christ. 

1ère lecture : Gn 3, 9-15.20

Quand l’homme eut désobéi à Dieu, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L'homme répondit : « Je t'ai entendu dans le jardin, j'ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t'a dit que tu étais nu ? Je t'avais interdit de manger du fruit de l'arbre ; en aurais-tu mangé ? » L'homme répondit : « La femme que tu m'as donnée, c'est elle qui m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu'as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m'a trompée, et j'ai mangé. » (…).

 

Psaume : 97, 1, 2-3b, 3c-4a.6b

R/ Le Seigneur a fait pour toi des merveilles, Vierge Marie.

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s'est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d'Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
acclamez votre roi, le Seigneur !

2ème lecture : Ep 1, 3-6.11-12

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. Dans les cieux, il nous a comblés de sa bénédiction spirituelle en Jésus Christ. En lui, il nous a choisis avant la création du monde, pour que nous soyons, dans l'amour, saints et irréprochables sous son regard. Il nous a d'avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus Christ : voilà ce qu'il a voulu dans sa bienveillance, à la louange de sa gloire, de cette grâce dont il nous a comblés en son Fils bien-aimé. (…)

Acclamation :Alléluia. Alléluia. Réjouis-toi, Vierge Marie, comblée de grâce : le Seigneur est avec toi, tu es bénie entre toutes les femmes. Alléluia.(cf. Lc 1, 28.42)

Evangile : Lc 1, 26-38

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin. » Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : 'la femme stérile'. Car rien n'est impossible à Dieu. »  Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »  Alors l'ange la quitta.

Prière sur les offrandes

Accueille, Seigneur, le sacrifice du salut que nous t’offrons en ce jour où nous célébrons la conception immaculée de Marie ; Puisque nous reconnaissons que la prévenance de ta grâce l’a préserve de tout péché, accorde-nous par son intercession d’être libérés de toute faute. Par Jésus.

Antienne de la communion

Nous célébrons les merveilles que le Seigneur a faites pour la Vierge Marie : Par elle nous est venu le Soleil de justice, le Christ, notre Dieu.

Prière après la communion

Que cette communion Seigneur notre Dieu, guérisse en nous les blessures de la faute originelle dont tu as préserve la Vierge Marie, grâce au privilège de sa conception immaculée. Par Jésus.

MEDITATION : Rien n’est impossible à Dieu !

Ils sont encore nombreux aujourd’hui, ceux qui continuent de remettre en question l’immaculée conception de Marie, et par là, sa conception virginale. Ils doutent de la puissance divine qui est capable d’accomplir dans des personnes ordinaires, des choses extraordinaires ! Pourtant, la parole de l’ange Gabriel à Marie est sans équivoque : « rien n’est impossible à Dieu ». Aujourd’hui, de nombreux chrétiens disent oui au Seigneur dans la prière et dans le Credo, mais se tournent vers d’autres puissances lorsqu’ils butent sur une difficulté, surtout lorsque le moment de Dieu se fait attendre. Mais être chrétien, c’est avoir cette conviction ferme que Dieu peut tout pour ceux qui lui disent « oui » en vérité, comme a su le faire Marie. Puissions-nous grandir dans cette foi !

Mercredi 06 décembre violet/blanc

St Nicolas, évêque de Demre, †350, patron des internautes

St Nicolas, évêque de Myre, †350, patron des internautes

Saint Nicolas fut évêque de Myre (Asie Mineure) dans la première moitié du 4e siècle. Au 6e siècle, une église à son nom abritait son tombeau. Mais en 1087, des marins de Bari s’emparèrent de ses reliques et les apportèrent dans leur ville, qui est le centre de son culte.

 

Antienne d'ouverture cf. Ha 2,3 ; 1 Co 4,5 : Le Seigneur va venir sans tarder éclairer ce que voilent nos ténèbres et se manifester à toutes les nations.

 

Prière d'ouverture : Apprête nos cœurs, Dieu très bon, par la puissance de ta grâce ; pour qu'au jour où ton Fils viendra, il nous juge dignes de prendre place à sa table et de recevoir, de sa main, le pain du Ciel. Lui qui règne.

1ère lecture : Is 25, 6-10a

Ce jour-là, le Seigneur, Dieu de l'univers, préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. Il enlèvera le voile de deuil qui enveloppait tous les peuples et le linceul qui couvrait toutes les nations. Il détruira la mort pour toujours. Le Seigneur essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l'humiliation de son peuple ; c'est lui qui l'a promis. Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c'est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.

Psaume : 22, 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6

R/ Près de toi, Seigneur, sans fin nous vivrons.

Le Seigneur est mon berger :
   je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche,
   il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles

   et me fait revivre ; 
il me conduit par le juste chemin
   pour l'honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
   je ne crains aucun mal, 
car tu es avec moi :
   ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
   devant mes ennemis ; 
tu répands le parfum sur ma tête,
   ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent
   tous les jours de ma vie ; 
j'habiterai la maison du Seigneur
   pour la durée de mes jours.

Acclamation :Alléluia. Alléluia. Il viendra, le Seigneur, pour sauver son peuple. Heureux ceux qui sont prêts à partir à sa rencontre ! Alléluia.

Evangile : Mt 15, 29-37

Jésus gagna les bords du lac de Galilée, il gravit la montagne et s'assit. De grandes foules vinrent à lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d'autres infirmes ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l'admiration en voyant des muets parler, des estropiés guérir, des boiteux marcher, des aveugles retrouver la vue ; et ils rendirent gloire au Dieu d'Israël. Jésus appela ses disciples et leur dit : « J'ai pitié de cette foule : depuis trois jours déjà, ils sont avec moi et n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils pourraient défaillir en route. » Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour qu'une telle foule mange à sa faim ? » Jésus leur dit : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s'asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons, il rendit grâce, les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent à leur faim ; et, des morceaux qui restaient, on ramassa sept corbeilles pleines.

Prière sur les offrandes

Permets, Seigneur, que le sacrifice de nos eucharisties te soit toujours offert dans ton Église, Pour accomplir le sacrement que tu nous as donné et pour réaliser la merveille de notre salut. Par Jésus.

Antienne de communion : Is 40, 10 ; cf. 34, 5

Voici le Seigneur Dieu qui vient avec puissance ; il vient illuminer notre regard.

Prière après la communion

Seigneur notre Dieu, nous attendons de ta miséricorde Que cette nourriture prise à ton autel nous empêche de céder à nos penchants mauvais et nous prépare aux fêtes qui approchent. Par Jésus.

MEDITATION

 Au quotidien, nous faisons l’expérience de la souffrance sous toutes ses formes : famine, misère, maladie,  incompréhensions, échecs, déceptions, deuil, et persécutions de toutes sortes, continuent de faire couler les larmes de nos yeux. Mais, le Seigneur promet d’être notre soulagement et notre réconfort, et même de nous libérer des causes de notre tristesse. C’est cela que le Prophète Isaïe nous annonce dans la première lecture. Et justement dans l’évangile, l’action miraculeuse de Jésus réalise pleinement la promesse prophétique et montre que le Royaume annoncé est devenu une réalité. Désormais, Dieu est présent dans l’histoire des hommes. Avec sept pains et quelques petits poissons, Jésus parvient à nourrir une foule. Il continue d’avoir besoin de nos sept pains et petits poissons pour accomplir les promesses divines dans l'aujourd’hui de ceux qui souffrent. Mais sommes-nous ouverts à sa demande, quand il vient à notre rencontre ? Nos mains ne sont-elles pas trop fermées ? Dieu qui nous a créés sans nous, peut-il nous sauver sans nous ?

Jeudi,07 décembre – St Ambroise, évêque de Milano, docteur de l'Eglise, †397 violet/blanc

Romain d’origine, Ambroise (340-397) était préfet de police à Milan quand il fut élu évêque de cette ville (en 374). Il allait devenir un des types les plus achevés du pasteur. Il sut résister avec énergie aux empiétements du pouvoir impérial, tandis qu’il s’attachait à catéchiser le peuple, en commentant l’Écriture et en propageant le chant religieux.

 

*Antienne d'ouverture :Tu es proche, Seigneur : tous tes chemins sont droits. Dès l’origine, j’ai su que ton alliance était fondée pour toujours

Prière d'ouverture : Déploie, Seigneur, ta puissance, soutiens-nous de ta force, afin que le salut retardé par nos fautes soit hâté par l’indulgence de ta grâce. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : Is 26, 1-6

En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour nous protéger rempart et avant-mur. Ouvrez les portes ! Qu'elle entre, la nation juste, celle qui reste fidèle. Tu construis solidement la paix, Seigneur, pour ceux qui ont confiance en toi. Mettez toujours votre confiance dans le Seigneur, car le Seigneur est le Rocher pour toujours. Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la citadelle inaccessible, il l'a jetée à terre, il l'a renversée dans la poussière. Elle sera foulée aux pieds par les humbles, piétinée par les pauvres gens.

Psaume : 117,1.8, 19-20, 21.25, 26

R/ Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! 
Éternel est son amour !
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
que de compter sur les hommes ! 


Ouvrez-moi les portes de justice :
j'entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
« C'est ici la porte du Seigneur :
qu'ils entrent, les justes ! »

Je te rends grâce car tu m'as exaucé :
tu es pour moi le salut.

Donne, Seigneur, donne le salut !
Donne, Seigneur, donne la victoire !

Béni soit au nom du Seigneur
celui qui vient ! 
De la maison du Seigneur,
nous vous bénissons !

 

Acclamation :Alléluia. Alléluia. Cherchons le Seigneur, tant qu'il se laisse trouver. Invoquons-le, tant qu'il est proche ! Alléluia.

Evangile : Mt 7, 21.24-27

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montage, il leur disait : « Il ne suffit pas de me dire : 'Seigneur, Seigneur !' pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Prière sur les offrandes

Seigneur, nous ne pourrons jamais t'offrir que les biens venus de toi: accepte ceux que nous t'apportons; Et puisque c'est toi qui nous donnes maintenant de célébrer l'eucharistie, fais qu'elle soit pour nous le gage du salut éternel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen

Antienne de communion Tt 2, 12-13

Vivons dans le monde présent en hommes raisonnables, justes et religieux pour attendre le bonheur que nous espérons la manifestation glorieuse de Jésus Christ, notre Dieu et notre Sauveur.

Prière après la communion

Fais fructifier en nous, Seigneur, l'eucharistie qui nous a rassemblés: C'est par elle que tu formes dès maintenant, à travers la vie de ce monde, l'amour dont nous t'aimerons éternellement. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

MEDITATION : il est important  d’être prévoyant dans la vie

Dans la vie ordinaire, être prévoyant, c’est savoir anticiper sur les évènements, afin d’éviter les situations désastreuses et les échecs, et surmonter les obstacles. Ainsi, l’homme prévoyant a une vision lointaine et sage de la réalité. Pour nous chrétiens, Jésus nous dit clairement qu’être prévoyant, c’est ne pas se contenter d’une certaine superficialité dans la foi, celle qui ne consiste qu’à l’appeler, à prier sans agir. Car la vie du chrétien est faite de tempêtes et d’orages, qui secouent la foi jusqu’à ses fondations. Si celles-ci ne sont pas profondes, notre foi s’effondre, et nous sommes à la merci de l’ennemi. Les fondations de notre foi ne seront profondes que si toute notre vie se règle sur la volonté du Père et sur la Parole du Fils mise en pratique et appuyée sur les œuvres. Ne pas le faire nous expose aux tempêtes et vents.

Mardi 05 décembre– violet Saint Gérald

Il était moine dans l’abbaye de Moissac. Admirant la beauté des chants liturgique qu’on luiattibuait, l’évêque de Tolède vint le chercher en lui confiant la mission de rénover la musique liturgique dans son diocèse.  Saint Gérald y réussit. Tant et si bien qu’il fut nommé évêque de Braga au nord du Portugal.

 

Antienne d'ouverture cf. Za 14, 5.7

Voici que le Seigneur va venir et avec lui tous ceux qui ont cru en lui ; on verra, ce jour-là, une grande lumière.

Prière d'ouverture

En réponse à nos appels, Seigneur, accorde ton secours à ceux qui luttent et qui peinent : que la présence au milieu de nous de celui qui doit venir, ton Fils bien-aimé, nous redonne courage et nous préserve de la dégradation du péché. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Is 11, 1-10

Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l'esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur, qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas d'après les apparences, il ne tranchera pas d'après ce qu'il entend dire. Il jugera les petits avec justice, il tranchera avec droiture en faveur des pauvres du pays. Comme un bâton, sa parole frappera le pays, le souffle de ses lèvres fera mourir le méchant. Justice est la ceinture de ses hanches ; fidélité, le baudrier de ses reins. Le loup habitera avec l'agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l'ourse auront même pâturage, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s'amusera sur le nid du cobra, sur le trou de la vipère l'enfant étendra la main. Il ne se fera plus rien de mauvais ni de corrompu sur ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer. Ce jour-là, la racine de Jessé, père de David, sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

Psaume : 71, 1-2, 7-8, 12-13, 17

R/ Voici venir des jours de justice et de paix.

Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
à ce fils de roi ta justice.
Qu'il gouverne ton peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux !

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu'à la fin des lunes !
Qu'il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu'au bout de la terre !

Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie.

Que son nom dure toujours ;
sous le soleil, que subsiste son nom !
En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
que tous les pays le disent bienheureux !

Acclamation :Alléluia. Alléluia. Voici qu'il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs. Alléluia.

Evangile : Lc 10, 21-24

Jésus, exultant de joie sous l'action de l'Esprit Saint, dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »  Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. »

Prière sur les offrandes : Laisse-toi fléchir, Seigneur, par nos prières et nos pauvres offrandes; Nous ne pouvons pas invoquer nos mérites, viens par ta grâce à notre secours. Par Jésus.

Antienne de communion 2 Tm 4, 8 : Le Seigneur, dans sa justice, remettra leur récompense à tous ceux qui désirent ardemment sa venue dans la gloire.

Prière après la communion : Pleins de reconnaissance pour cette eucharistie, nous te prions encore, Seigneur: Apprends-nous, dans la communion à ce mystère, le vrai sens des choses de ce monde et l'amour des biens éternels. Par Jésus.

MEDITATION

« Jésus, exulte de joie sous l’action de l’Esprit Saint ». Chaque jour, nombreuses sont les simples joies que le Seigneur nous offre : la joie de vivre, la joie du travail bien fait, la joie du service, la joie d’amour sincère. La joie est un élément central de l’expérience chrétienne. Et voyons combien cette joie attire fortement dans un monde souvent marqué par la tristesse et les inquiétudes, la joie est un témoignage important de la beauté de la foi chrétienne. Le cœur du Christ est le symbole de son amour infini qui nous est communiqué par l’Esprit présent en nous. Le fruit de l’Esprit c’est la joie qui a le pouvoir de tout transformer en allégresse spirituelle (Rm 14, 17). Une allégresse que nul ne pourra enlever aux disciples une fois qu’ils la posséderont (Jn 16, 20).