Missionnaires

Clarétains

Cameroun

Français

6 Janvier Balthazar, Gaspard, Melchior

Ces noms sont donnés aux mages au VIe siècle. Les crèches les représentent en magnifiques costumes imaginés orientaux, avec des chameaux et des serviteurs. D’abord Arabes ou Persans, ils sont ensuite représentés comme appartenant à trois peuples différents ou aux trois continents alors connus : l’Asie, l’Europe et l’Asie. Ils représentent maintenant toute l’humanité.

Antienne d'ouverture :

Dieu a envoyé don Fils, né d'une femme, pour faire de nous ses fils.

Priere  d'ouverture :

Dieu éternel et tout-puissant, par la naissance de ton Fils unique, tu as voulu te manifester dans une lumière nouvelle ; Puisqu'il s'est associé à la vie des hommes, en devenant l'enfant de la Vierge, accorde-nous d'avoir part à sa vie dans le Royaume. Lui qui

1ère lecture : 1 Jn  5, 5-13

Bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N'est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C'est lui, Jésus Christ, qui est venu par l'eau et par le sang : non pas seulement avec l'eau, mais avec l'eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c'est l'Esprit, car l'Esprit est la vérité. En effet, ils sont trois qui rendent témoignage, l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois n'en font qu'un. Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, puisque le témoignage de Dieu, c'est celui qu'il rend à son Fils. Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu possède en lui-même ce témoignage. Celui qui ne croit pas Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur, puisqu'il n'a pas mis sa foi dans le témoignage que Dieu rend à son Fils. Et ce témoignage, le voici : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils possède la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie. Je vous ai écrit cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu. – Parole du Seigneur. 

Psaume : 147 (147b), 12-13, 14-15, 19-20

R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion !ou : Alléluia.

  1. Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion ! Il a consolidé les barres de tes portes, dans tes murs il a béni tes enfants.
  2. Il fait régner la paix à tes frontières, et d'un pain de froment te rassasie. Il envoie sa parole sur la terre : rapide, son verbe la parcourt.
  3. Il révèle sa parole à Jacob, ses volontés et ses lois à Israël. Pas un peuple qu'il ait ainsi traité ; nul autre n'a connu ses volontés.

  Acclamation :

Alléluia, Alléluia. Le ciel s'est ouvert, la voix du Père a retenti : « Celui-ci est Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Alléluia. (cf. Mc 9, 7)

Evangile : Mc 1, 7-11

En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m'abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l'eau ; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint. » En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Prière sur les offrandes 

Dieu qui donnes la grâce de te servir avec droiture  et de chercher la paix, fais que cette offrande puisse te glorifier et que notre participation à l'Eucharistie renforce les liens de notre unité. Par Jésus

Antienne de la communion:

Tous nous avons eu part à la plénitude du Christ : nous avons reçu grâce après grâce.

Prière après la communion

Ton peuple, Seigneur, a besoin de multiples secours pour sa traversée d'ici-bas, que ta bonté les lui donne aujourd'hui et demain : trouvant alors la force nécessaire dans les biens qui passent, il recherchera les biens éternels avec plus de confiance. Par Jésus

« Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore ». Le Fils de Dieu est la lumière qui éclaire tout homme. Son Divin Eclat touche l'humanité entière et la met en marche vers les vrais rendez-vous de la Vie. Toute démarche de l'homme vers Dieu lui vaut une ascension, une élévation. Les mages, ces grands de la terre, tendent à voir le Berceau de Dieu, parce qu'ils sont convaincus que c'est dans la rencontre du Divin Enfant que l'être humain s'épanouira pleinement. Rien ne vaut la communion à la Vie du Fils de Dieu. Sachons donc nous dépenser sans arrière-pensée pour Jésus le Messie Sauveur. N'hésitons pas à Lui offrir jusqu'à notre être personnel, il y va de notre bonheur.

7 Janvier

Antienne d'ouverture : Ml 3, 1; 1 Ch. 19, 12

Voici venir le Seigneur souverain; il tient en main la royauté, la puissance et l'empire.

Priere d'ouverture :

Aujourd'hui, Seigneur, tu as révélé ton Fils unique aux nations, grâce à l'étoile qui les guidait; Daigne nous accorder, à nous qui te connaissons déjà par la foi, d'être conduits jusqu'à la claire vision de ta splendeur. Par Jésus Christ.

1ère lecture : Is 60, 1-6

Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi.  Voici que les ténèbres couvrent la terre, et la nuée obscure couvre les peuples. Mais sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux alentour, et regarde :tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi, vers toi viendront les richesses des nations. En grand nombre, des chameaux t'envahiront, de jeunes chameaux de Madiane et d'Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens; ils annonceront les exploits du Seigneur.

Psaume : 71, 1-2, 7-8, 10-11, 12-13

R/ Toutes les nations, Seigneur, se prosterneront devant toi

  1. Dieu, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice. Qu'il gouverne ton peuple avec justice, qu'il fasse droit aux malheureux !
  2. En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu'à la fin des lunes ! Qu'il domine de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu'au bout de la terre !
  3. Les rois de Tarsis et des Îles apporteront des présents. Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande. Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les pays le serviront.
  4. Il délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours. Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie.

2ème lecture : Ep 3, 2-3a.5-6

Frères, vous avez appris, je pense, en quoi consiste la grâce que Dieu m'a donnée pour vous: par révélation, il m'a fait connaître le mystère. Ce mystère n'avait pas été porté à la connaissance des hommes des générations passées, comme il a été révélé maintenant à ses saints Apôtres et aux prophètes, dans l'Esprit. Ce mystère, c'est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l'annonce de l'Évangile.

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Nous avons vu son étoile à l'orient, et nous sommes venus adorer le Seigneur. Alléluia.

Evangile : Mt 2, 1-12

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant :  « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, venez me l'annoncer pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient les précédait, jusqu'à ce qu'elle vienne s'arrêter au-dessus de l'endroit où se trouvait l'enfant. Quand ils virent l'étoile, ils se réjouirent d'une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents: de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode,  ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Prière sur les offrandes

Regarde avec bonté, Seigneur, les dons de ton Église qui ne t'offre plus ni l'or, ni l'encens, ni la myrrhe, Mais celui que ces présents révélaient, qui s'immole et se donne en nourriture: Jésus, le Christ, notre Seigneur. Lui qui.

Antienne de la communion: Mt  2, 2

Comme les mages guidés par l'étoile, nous sommes venus avec des présents adorer le Seigneur.

Prière après la communion

Que la clarté d'en haut, Seigneur, nous dirige en tous temps et en tous lieux, Et puisque tu nous fais communier à ce mystère, puissions-nous désormais le pénétrer d'un regard pur et l'accueillir dans une cœur plus aimant. Par Jésus.

« Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore ». Le Fils de Dieu est la lumière qui éclaire tout homme. Son Divin Eclat touche l'humanité entière et la met en marche vers les vrais rendez-vous de la Vie. Toute démarche de l'homme vers Dieu lui vaut une ascension, une élévation. Les mages, ces grands de la terre, tendent à voir le Berceau de Dieu, parce qu'ils sont convaincus que c'est dans la rencontre du Divin Enfant que l'être humain s'épanouira pleinement. Rien ne vaut la communion à la Vie du Fils de Dieu. Sachons donc nous dépenser sans arrière-pensée pour Jésus le Messie Sauveur. N'hésitons pas à Lui offrir jusqu'à notre être personnel, il y va de notre Bonheur.