Dimanche, 03 Décembre – 1e Dimanche de l'Aventviolet

Saint François Xavier, prêtre

Prêtre en 1537, François (1506-1552), premier missionnaire jésuite, partit pour Goa en 1541. En une douzaine d’années, il parcourut près de cent mille kilomètres pour évangéliser l’Inde, Ceylan, les Moluques et le Japon. Il meurt au seuil  de la Chine, dont l’accès lui est refusé. Il est le patron des missions.

 

Antienne d'ouverture

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme. Mon Dieu, je compte sur toi; je n'aurai pas à en rougir. De ceux qui t'attendent, aucun n'est déçu.

Prière d'ouverture

Donne à tes fidèles, Dieu tout-puissant, d'aller avec courage sur les chemins de la justice à la rencontre du Seigneur, Pour qu'ils soient appelés, lors du jugement, à entrer en possession du royaume des cieux. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

1ère lecture : Is 63, 16b-17.19b; 64, 2b-7

Tu es, Seigneur, notre Père, notre Rédempteur : tel est ton nom depuis toujours. Pourquoi Seigneur, nous laisses-tu errer hors de ton chemin, pourquoi rends-tu nos cœurs insensibles à ta crainte ? Reviens, pour l'amour de tes serviteurs et des tribus qui t'appartiennent. Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes fondraient devant toi. Voici que tu es descendu, et les montagnes ont fondu devant ta face. Jamais on ne l'a entendu ni appris, personne n'a vu un autre dieu que toi agir ainsi envers l'homme qui espère en lui. Tu viens à la rencontre de celui qui pratique la justice avec joie et qui se souvient de toi en suivant ton chemin. Tu étais irrité par notre obstination dans le péché, et pourtant nous serons sauvés. Nous étions tous semblables à des hommes souillés, et toutes nos belles actions étaient comme des vêtements salis. Nous étions tous desséchés comme des feuilles, et nos crimes, comme le vent, nous emportaient. Personne n'invoquait ton nom, nul ne se réveillait pour recourir à toi. Car tu nous avais caché ton visage, tu nous avais laissés au pouvoir de nos péchés. Pourtant, Seigneur, tu es notre Père. Nous sommes l'argile, et tu es le potier : nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.

Psaume : 79, 2.3bc, 15-16a, 18-19

R/ Dieu, fais nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés !

Berger d'Israël, écoute, toi qui conduis Joseph, ton troupeau : resplendis! Réveille ta vaillance et viens nous sauver.

Dieu de l'univers revient ! Du haut des cieux, regarde et vois :visite cette vigne, protège-la, celle qu'a plantée ta main puissante

Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !

2ème lecture : 1Co 1, 3-9

Frères, que la grâce et la paix soient avec vous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus Christ le Seigneur. Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu'il vous a donnée dans le Christ Jésus ; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la Parole et toutes celles de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s'est implanté solidement parmi vous. Ainsi, aucun don spirituel ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ. C'est lui qui vous fera tenir solidement jusqu'au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

Alléluia. Alléluia. Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde: fais-nous voir le jour de ton salut. Alléluia.

Evangile : Mc 13, 33-37

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment. Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

Prière sur les offrandes

Seigneur, nous ne pourrons jamais t'offrir que les biens venus de toi: accepte ceux que nous t'apportons; Et puisque c'est toi qui nous donnes maintenant de célébrer l'eucharistie, fais qu'elle soit pour nous le gage du salut éternel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen

Antienne de communion Ps 84, 13

Le Seigneur donnera son bienfait et notre terre donnera son fruit.

Prière après la communion

Fais fructifier en nous, Seigneur, l'eucharistie qui nous a rassemblés: C'est par elle que tu formes dès maintenant, à travers la vie de ce monde, l'amour dont nous t'aimerons éternellement. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

MEDITATION

Le Seigneur serait-il sourd au cri de celui ou celle qui appelle ? Le Seigneur dans sa grande miséricorde ne saurait fermer les oreilles à tous ceux et celles qui se tournent vers lui. Ainsi, dans une attitude d’attente, le Christ nous invite à prendre garde et àrester éveillés afin que le retour du maître ne nous surprenne pas. L’espérance, au cœur de cette attente certaine, rend possible cette rencontre entre les hommes et Dieu. Elle manifeste l’amour dans sa double dimension ; l’amour de Dieu et celui des hommes. Dans ce sens, veiller pendant ce temps de l’Avent qui commence, c’est alimenter notre foi, réveiller notre charité et raviver notre espérance.