Missionnaires

Clarétains

Cameroun

Français

Jeudi, 30 novembre – Saint André rouge

André, pêcheur de Bethsaïde, était disciple de Jean Baptiste. Éclairé par le témoignage de son maître, il reconnaît en Jésus le Messie et fait partager sa découverte à son frère Simon-Pierre. Il quitte tout pour suivre son nouveau maître qui le choisira pour en faire l’un des Douze. Il aura la joie de sceller son témoignage en mourant crucifié comme son Seigneur. Il est le patron de l’Eglise de Constantinople.

Antienne d’ouverture

Au bord de la mer de Galilée, le Seigneur vit deux frères, Pierre et André ; il les appela : « Venez, suivez-moi, je ferai de vous des pêcheurs d’hommes ».

Prière d’ouverture

Seigneur, maitre du monde, nous te supplions humblement : permets que l’Apôtre saint André, après avoir évangélisé et guidé ton Eglise, ne cesse d’intercéder pour nous. Par Jésus.

1ère lecture : Rm 10, 9-18

Si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, alors tu seras sauvé. Celui qui croit du fond de son cœur devient juste ; celui qui, de sa bouche, affirme sa foi parvient au salut. En effet, l'Écriture dit : Lors du jugement, aucun de ceux qui croient en lui n'aura à le regretter. Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n'y a pas de différence : tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l'invoquent. En effet, tous ceux qui invoqueront le nom du Seigneur seront sauvés. Or, comment invoquer le Seigneur sans avoir d'abord cru en lui ? Comment croire en lui sans avoir entendu sa parole ? Comment entendre sa parole si personne ne l'a proclamée ? Comment proclamer sans être envoyé ? C'est ce que dit l'Écriture : Comme il est beau de voir courir les messagers de la Bonne Nouvelle ! Et pourtant tous n'ont pas obéi à la Bonne Nouvelle ; le prophète Isaïe demandait : Seigneur, qui a cru en nous entendant parler ? C'est donc que la foi naît de ce qu'on entend ; et ce qu'on entend, c'est l'annonce de la parole du Christ. Alors, je pose la question : n'aurait-on pas entendu ? Mais si, bien sûr ! Un psaume le dit : Leur cri a retenti par toute la terre, et leur parole, jusqu'au bout du monde

Psaume : Ps 18, 2-3,4-5ab

R/ Par toute la terre s'en va leur message.

Les cieux proclament la gloire de Dieu,                                                                                                                                le firmament raconte l'ouvrage de ses mains.                                                                                                                       Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende ;                                                                                                    mais sur toute la terre en paraît le message                                                                                                                          et la nouvelle, aux limites du monde.

Acclamation : Alléluia. Alléluia. André, le premier appelé, dit à Simon-Pierre, son frère : « Nous avons trouvé le Messie. » Alléluia. (cf. Jn 1, 40-41)

Evangile : Mt 4, 18-22

Comme Jésus marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac : c'étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.

 

Prière sur les offrandes

Dieu tout-puissant, accorde-nous de pouvoir te plaire par les offrandes que nous te présentons en la fête de saint André ; et pour que nous en recevions ta vie, daigne les accepter. Par Jésus.

Antienne de la communion

André dit à Simon son frère : « Nous avons trouvé le Messie ». Et il le conduisit à Jésus.

Prière après la communion

Que la communion à ton sacrement nous fortifie, Seigneur, afin qu’à l’exemple de l’Apôtre saint André, prenant sur nous la croix de Jésus, nous obtenions de vivre avec lui dans la gloire. Lui qui.

MEDITATION

 

Les apôtres suivent Jésus et deviennent pour nous chrétiens, des précurseurs, des guides et des modèles d’abnégation à la suite du Christ. Ils se sont montrés persévérant, prouvant continuellement leur fidélité à celui qui les avait appelés. Ils ont expérimenté cette aventure de la suite du Christ au-delà de tout, dans la générosité, l’abandon. André a découvert le trésor qui résidait en la promesse divine et a su le partager aux autres. Il a annoncé cette bonne nouvelle qui désormais l’émouvait, guidant les autres sur le chemin qu’il avait lui-même entrepris à sa suite. Par son intercession, nous continuons d’aller et d’emmener beaucoup à Jésus. Faisons donc nôtre cette invitation de Jésus d’aller dans le monde entier pour faire des disciples, ainsi permettre à toute l’humanité de le découvrir. Que saint André nous obtienne cette Grâce.